Le 22 novembre 2019

Une main trop petite ! Qui cela concerne-t-il ? Eh bien les enfants, en premier lieu, qui ont des mains plus petites que celles des adultes, j'entends par là plus petites que celles qui auront quand ils seront adultes. Mais ça, ce n'est pas grave du tout ! Les jambes sont trop petites pour courir aussi vite que les grands, les bras sont trop petites pour atteindre les placards de la cuisine... c'est un passage obligé et cela ne dure qu'un temps. J'aimerais m'intéresser à ceux et celles qui gardent des mains petites, une fois adulte et qui sont amenés à dire, de temps à autres : « Ma main est trop petite ! », sans même parler d'un handicap particulier, dans un premier temps.

Nous sommes d'accord, cette injonction concernera surtout les femmes. Mais ceci est relatif. La main n'est jamais trop petite (rien n'est jamais trop petit d'ailleurs) ; elle est trop petite pour... Qu'est-ce que l'on peut rajouter à la fin de cette phrase ? Trop petite pour jouer cet intervalle ou cet accord. Eh bien, pour commencer, toutes les personnes qui ne se plaignent pas de la taille de leur main ont parfois des surprises, face à certaines partitions de Rachmaninov, Liszt, Grieg, Stravinsky et même quelques fois Chopin. Lorsqu'on se retrouve face à un tel accord...

Accord Do, sib, mib

... nous sommes nombreux à nous retrouver en difficulté. Je me retrouve souvent confronté à des choses semblables en essayant d'imiter des jazzmen aux mains larges. Quelle est la solution quand on croise un tel accord dans une partition classique ? Supprimer une note ? Certainement pas ! Changer de partition ? Au besoin... mais sinon, on peut tout bêtement rajouter ceci :

Accord Do, sib, mib avec style

La pédale peut aider à ce que cela ne s'entende presque pas. Le principe est le même avec de petites mains qui auront du mal avec des intervalles plus petits encore. J'ai déjà vu des enfants jouer des octaves en déplaçant la main. C'est plus difficile mais très formateur. Tenez, regardez cette vidéo à 3'14. Ce très jeune garçon applique ce dont je viens de vous parler sans grand difficulté. Un talent prometteur !



Et puis tout le monde connaît Michel Petrucciani ! Quel exemple pour tous les pianistes ! Sa main était trop petite... pour jouer des morceaux classiques mais c'est tout ! Elle n'était pas trop petite pour être un pianiste de génie ! Ses petits membres ne l'ont jamais empêché de faire ; il faisait juste différemment.