COURS N°13

Les arpèges

IV. MG

La basse d'Alberti était déjà une forme d'arpège pour la MG mais nous allons voir aujourd'hui un type d'arpège encore plus spécifique d'un travail de MG. Ce type d'arpège conviendra parfaitement aux musique lentes ou plutôt lentes.

Voici sa forme la plus simple :



Notez que l'accord n'est pas complet.

Et voici une mélodie très simple que je vous propose d'accompagner en guise d'exercice préparatoire :

Exemple2




Voici une première variante (variation) à cet accompagnement :



Trois choses à noter :

1. L'accord arpégé est complet, cette fois.
2. Pour attraper le Mi avec le pouce, il vous faudra faire un léger mouvement de poignet. Je vous invite à travailler ce trait sans regarder vos doigts.
3. Pour pouvoir réaliser cet accompagnement, il faut des accords qui durent quatre temps. Rien ne vous empêche d'alterner la forme la plus simple avec sa variation.




Puis voici une deuxième variation :



En soi, elle n'est pas beaucoup plus difficile que la précédente mais elle nous permet d'introduire la notion de note étrangère à l'accord. Le Ré, dans cet exemple, ne fait pas partie de l'accord de Do majeur. On l'appelle "note de passage". Elle "passe" entre le Do et le Mi.




Je vais vous proposer de vous exercer à ce type d'accompagnement (simple ou variation) sur L'Hymne à la joie de Beethoven.








Vous pouvez prolonger ce travail avec les chansons téléchargeables ci-dessous.


TÉLÉCHARGEMENTS

TÉLÉCHARGEZ CE COURS EN PDF
HYMNE À LA JOIE




FORUM

Une question, une remarque ?
Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation


Message


Webmaster
Posté le 08 octobre 2018 à 13h06

Il s'agit d'un petit détail pour soigner l'harmonie. Ne vous en faites pas pour ce genre de choses. Vous pouvez parfaitement choisir le renversement que vous souhaitez.

mmjparent
Posté le 08 octobre 2018 à 01h14

Que l'on applique la forme simple ou ses variantes,
J'aimerais savoir pourquoi les accords de D aux mesures 2, 6 et 14, sont D/G.
Merci!

gerald65
Posté le 20 août 2018 à 14h45

Bonjour !
le premier exemple est donc sans la tierce ?
ce que vous développez dans la leçon suivante la 14 appelé " quinte à vide " ?
pourquoi ce décalage ?
cordialement

nicky
Posté le 11 février 2017 à 17h09

Bonjour, je suis assidûment vos cours et je suis arrivée au milieu environ. J'ai encore du mal à décider de l'accompagnement qui convient à une partition. Par exemple pour accompagner la " ballade nord irlandaise" de Renaud, qui est une partition de chorale en 4/4 ou C barré ,est-ce que la base d'ALBERTI convient ou basse/accord ou encore autre chose de spécifique.
Merci de votre réponse
Nicole JESTIN




-->