Les renversements des accords parfaits

ex : mi/sol/do



Nous avons vu que les accords sont une superposition de trois notes : la tonique, la tierce, la quinte. Seulement, ces notes ne sont pas toujours présentées dans le même ordre. Si la tierce ou la quinte se trouvent être les premières (la note la plus basse), on parle d'accord renversé. Ceci est valable pour un accord joué à deux mains, mais prenons nos exemples, pour simplifier, d'accords joués à une main.

État fondamental

Regardez les trois accords suivants :

Les renversements des accords parfaits, exemple1

Du point de vue de l'analyse, ils sont tous identiques. Ils comportent les mêmes notes, parfois doublées et il y a toujours un do à la basse. Ce sont des accords de do. On dit qu'ils sont à l'état fondamental : la note qui donne son nom à l'accord est en bas.

Les renversements

Quand c'est la tierce ou la quinte qui se trouve être en bas, on parle de premier et de deuxième renversement. Toujours avec l'exemple de l'accord de do, on a alors :

Les renversements des accords parfaits, exemple2

La pratique

Pour vous, pianistes, il vous faudra de l'entraînement pour jouer tout ceci aisément. Alors il faut commencer maintenant. Je vous propose de prendre tous les accords parfaits et de les jouer dans les trois positions, ce qui fera 72 possibilités. Vous pouvez par exemple, jouer des choses comme ceci (j'en profite pour vous placer les doigtés de main droite) :

Les renversements des accords parfaits, exemple3 avec doigtés



TÉLÉCHARGEMENTS


Pour obtenir toutes les partitions des cours en pdf, les partitions de deuxième année,
tous les cours, tous les exercices et le livre Astuces pour aller loin en piano,
merci de me soutenir :

Me soutenir


FORUM


Une question, une remarque ?
Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation


Message