Le 23 octobre 2019

Quelle que soit votre impression ou vos souvenirs sur ce qu'est le solfège, il est vrai que l'on peut avoir envie de se lancer dans des cours de piano, soit seul(e) soit avec un professeur, sans prendre de cours de solfège. Je comprends cela parfaitement. Premièrement, vous ne trouvez probablement pas de cours de solfège avec un professeur si vous n'êtes pas dans un cursus musical en école ou en conservatoire et deuxièmement, même seul, travailler le solfège séparément n'est pas du goût de tout le monde, il faut avoir une motivation spéciale pour progresser spécialement en musique. Alors comment faire ?

Lire une partition

Le solfège c'est d'abord connaître le code de la musique, l'écriture de la partition. Qu'est-ce qu'une note, comment est-elle notée sur la portée, les différents rythmes, les silences, toutes les diverses indications que l'on peut trouver sur une partition. Les choses sont claires : si vous ne tenez pas à apprendre les notes en clef de sol, en clef de fa et tous les rythmes, vous ne lirez pas de partitions. Qu'à cela ne tienne, il existe des pianistes qui font tout à l'oreille, sans ces connaissances là.

Au delà des notes

Les notions de notes et de rythmes ne sont pas les seules à rentrer en compte dans l'apprentissage du piano. Il y a des choses à côté desquelles, vous ne pourrez pas passer, comme par exemple, les notions d'intervalles, d'accords, de degrés, de gamme, de tonalité. Sans le minimum, vous pourrez uniquement jouer d'oreille (dans une certaine mesure) et seul. Imaginez que vous jouiez avec un ami qui vous dit : « On peut le prendre un ton plus haut ? »

Un exemple concret

En voyant ceci sur une partition, le pianiste possédant un bagage théorique intéressant ne lit pas chacune des notes ; il voit un accord de ré majeur et joue un ré majeur. Son rythme de jeu est en accéléré, surtout si les accords reviennent toutes les mesures.

Accord de ré majeur
Accord de ré majeur

Ce n'est qu'un exemple. Je pourrai continuer pendant des heures sur ce que la connaissance de la théorie musicale pourrait vous apporter, depuis la lecture de la portée jusqu'à la copie de partition, en passant par une fine compréhension de ce qui est joué pour le jouer d'autant mieux.

Du coup...

Qu'on l'appelle solfège, théorie musicale ou simplement compréhension de la musique, vous avez compris mon avis, je pense... sans réelles connaissances musicales, vous serez bloqués très rapidement, ne progresserez plus. Pour prendre une analogie, dans un musée, on peut se promener librement et prendre du plaisir sans connaissance mais quand il s'agit de prendre les pinceaux... c'est un peu différent, non ?