Le 14 décembre 2019

La Méthode Rose est une méthode pour piano de Ernest van de Velde, créée dans les années 70. En soi, l'âge de la méthode n'est pas un problème du moment que le papier n'est pas jauni, ce qui n'est pas le cas puisqu'il y a eu bien de rééditions. Alors cette méthode peut-elle être utilisée aujourd'hui, au XXIème siècle déjà bien avancé ?

Méthode Rose, couverture

Des morceaux ok

Voici les deux premiers morceaux de la méthode, que je me suis permis de scanner à des fins critique. Il n'y a aucun souci avec ces morceaux. Après quelques semaines de découverte du piano, des doigtés, des intervalles, une main gauche (MG) qui fait des do et des sol, une main droite qui joue dans l'aigu en gardant la même position. Je commence et Les premiers pas, deux titres logiques. En résumé, un bon début de méthode.

Méthode Rose, Je commence

Méthode Rose, Les premiers pas

Et ensuite

Une alternance d'une page d'exercices ou d'études et une page de morceaux, les gammes en dernière page. Et ensuite... eh bien ça se complique un peu... toujours plus ou moins dans le même style. Beaucoup d'arpèges et de basse d'Alberti. La basse d'Alberti, c'est ça, à la MG :

La basse d'Alberti

Encore une fois, pas de souci avec ce type d'accompagnement, on en retrouve beaucoup dans le classique, il faut le travailler mais... du coup... pourquoi ne pas proposer des morceaux classiques ? De la première à la dernière page, nous avons du pure Van de Velde et rien d'autre. C'est lassant, très lassant. Aujourd'hui, au delà des morceaux pédagogiques, un peu obligatoires, on a envie d'avoir des petits morceaux de jazz (ou ragtime ou boogie), des classiques (il y en a de très faciles), des arrangements de chansons, etc.

La Méthode Rose n'offre rien de tout ceci ; c'est la raison pour laquelle je la trouve tout à fait dépassée au XXIème siècle surtout parce qu'il existe d'autres choses aujourd'hui. Nous verrons dans un autre article quelles méthodes conviendront pour les professeurs de piano modernes.